musiCA – 10 ans de concerts à la cathédrale de Tournai

 

Chaque année depuis l'été 2009, musiCA propose trois concerts au public de l'Eurométropole. Ils ont lieu en septembre, dans le cadre prestigieux de la cathédrale de Tournai, patrimoine mondial de l'humanité.

Solistes et orchestres invités, de réputation internationale, proposent un travail musical de qualité dans des genres variés, avec par exemple : de la musique ancienne, du jazz, de la musique baroque.

Se sont déjà produits à la cathédrale, entre autres : la Cetra d'Orfeo, Philip Catherine, le Collegium Vocale et Philippe Herreweghe, l'ensemble I Muffati, l'Orchestre de Chambre de Wallonie, la Petite Bande et Sigiswald Kuijken, l'ensemble Vox Luminis, Michel Portal, Amandine Beyer, l'ensemble Euskal, le Ricercar Consort...

En septembre 2018, la cathédrale de Tournai  accueille trois concerts de  musiCA.

Le dimanche 2 septembre, en ouverture du festival : Richard Galliano donnera un récital d'accordéon, avec un programme intitulé "Exils" (en co-production avec les [Rencontres] inattendues).

Le samedi 15 septembre : l'ensemble belge Vox Luminis sous la direction de Lionel Meunier, interprètera la Messe en si mineur de Jean-Sébastien Bach.

Enfin, le vendredi 28 septembre, nous accueillerons l'ensemble d'instruments à vent Wolf, avec Guy Van Waas et sous la direction de Jean-Philippe Poncin, qui nous proposera un programme Mozart, couronné par la sérénade Gran partita KV 361.


Septembre 2018 : plus de précision sur le programme et les artistes.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––


Richard Galliano, L'exil et la rencontre                                                                

                                                                     "  Chaque fois que par la musique je rends hommage à des musiciens que j'aime,
                                                                     que ce soit Piazzolla, Bach, ou Nino Rota,
                                                                     j'aime bien converser avec eux comme s'ils étaient vivants.
                                                                     Ce qui m'intéresse, c'est d'essayer que  l'émotion reste intacte.
"

                                                                                                                                                             Richard GALLIANO

 

 

Né en 1950, Richard Galliano est un accordéoniste et bandonéoniste virtuose. Jazz, tango, musette, classique : Il a pratiqué, et intégré, des genres musicaux extrêmement variés : d’abord accompagnateur de Claude Nougaro puis passeur du compositeur argentin Astor Piazzolla, il a par la suite collaboré avec d’innombrables artistes et orchestres parmi lesquels Charlie Haden, Michel Portal, Paolo Fresu, tant d’autres.

Galliano est également un compositeur prolifique, – il a notamment écrit plusieurs concertos. Et a même rédigé, avec son père, une méthode d’accordéon...

« Exils », le récital qui sera donné à Tournai, est la dernière création de Richard Galliano.

 

C’est l’errance, ici, que chante l’accordéon, instrument-monde :

« L’accordéon, a toujours été l’instrument de prédilection des exilés, des marins, des Auvergnats arrivant à Paris, dès la fin du XIXème siècle, suivis de près par les Italiens. On assista alors à la naissance du « Bal Musette » autant dans les faubourgs de la capitale française qu’à sa périphérie (Belleville, Montmartre, Ménilmontant, …). On retrouve ensuite un dérivé de la polka musette dans la région Nordeste du Brésil avec le forro, en Argentine, le temps d’un tango, avec son cousin le bandonéon, ou encore en Amérique du Nord avec le blues du pays Cajun. »

Exils chante l’errance fondamentale, – mélancolique mais aussi avide de rencontres –, qui peut aussi bien être celle d’un parcours musical. Le spectacle de Galliano adresse également un salut amical et chaleureux à « ceux des aimés que la vie exila ».

C’est un grand artiste que la cathédrale accueillera ce 2 septembre, pour un récital à la fois virtuose et empreint de poésie.

 

 

Richard Galliano en concert avec son père (1958)